Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog mieuxvivreamoneteau par : M. MENANT
  •   le blog mieuxvivreamoneteau par : M. MENANT
  • : défendre la cadre de vie des Monestésiens
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

 

 

Nous sommes une association loi de 1901, créée en 1994 et qui a pour objet de défendre et d'améliorer le cadre de vie des habitants de Monéteau et communes rattachées. Cet objectif  sera  poursuivi dans tous les domaines où l'association décidera d'exercer son action.

- L'association est indépendante des partis et politiquement neutre.

- Nous ne recevons pas de subvention publique

Nous avons aussi comme but l'information et la défense des contribuables de notre commune, en accord avec les articles 14 et 15 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen :

- art. 14 : tous les citoyens ont le droit de constater par eux-mêmes ou par leurs représentants la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée.

- art. 15 : la société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration.

 

 

Articles Récents

8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 20:09

 

Voilà des mois que la répression envers les automobilistes ne cesse de s'intensifier, notamment avec la multiplication des radars piégeux. 

 

Au nom de la " sécurité routière ", l'État nous impose des dispositifs de plus en plus redoutables : les radars sont aujourd'hui devenus la poule aux oeufs d'or de l'État et tout cela au détriment des automobilistes raisonnables et responsables.

 

Le constat est alarmant : en avril 2013, nous avions déjà prouvé, avec notre opération " Raconte-moi ton radar ", que ce ne sont pas les zones les plus dangereuses qui sont envahies par les radars.

 

Comment l'État peut-il justifier que les radars sont là uniquement pour notre sécurité quand on sait que, dans le Projet annuel de Performance annexé au Projet de Loi de Finance pour l’année 2014, il est mentionné qu'ils doivent lui rapporter 800 millions d’euros ?

 

Sur quels fondements s'appuie la Sécurité routière pour avancer que la baisse de la mortalité routière en France est le fruit de l'action des radars et de la lutte contre la vitesse, quand on sait qu'en Angleterre, où la vitesse est plus élevée sur réseaux secondaires que chez nous, les radars sont en train d'être démontés et que la mortalité sur les routes est inférieure à la nôtre ?

 

Enfin, pourquoi nous assure-t-on que l'argent des infractions routières a pour objet de sécuriser nos routes alors que nous avons prouvé que cet argent est majoritairement reversé au ferroviaire ? (voir notre enquête Où va l'argent des infractions routières ?)

 

Face à l'exaspération constante des automobilistes devant tant de mesures absurdes et anti-pédagogiques, l'émission Tout peut changer s'est penchée sur le sujet avec le reportage " Automobilistes : les raisons de la colère "(pour visionner le teaser, cliquez ici). Vous y retrouverez Pierre Chasseray, délégué général de " 40 millions d'automobilistes ". Nous vous donnons rendez-vous ce soir, lundi 31 mars, à 20h45 sur France 3, ou le 18 avril à minuit sur la même chaine pour la rediffusion du reportage.

 

Vous pourrez réagir à l'émission sur la page Facebook de l'association.

 

Nous pouvons démontrer qu'il y a bien d'autres manières d'améliorer la sécurité de nos routes que de toujours s'attaquer à la vitesse, qui de surcroît, n'est même pas la première cause de mortalité routière. Nous pouvons prouver que la répression n'est pas l'unique solution aux problématiques de la sécurité routière. Mobilisons-nous !

 

Unis, Solidaires, Ensemble !

 

Très cordialement,

 

Daniel Quéro, président de " 40 millions d'automobilistes "

& Pierre Chasseray, délégué général

Repost 0
Published by menant - dans Voirie
commenter cet article
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 18:53
 
----- Original Message -----
From: Ligue des Conducteurs
To: Andre Le Cam Jollet321
Sent: Friday, February 14, 2014 1:42 PM
Subject: URGENT. Baisse des vitesses : l'arnaque de l'expérimentation

 Important : Vous êtes abonné à notre liste d'envoi.  

Si toutefois vous souhaitez désinscrire andre.le-cam-jollet321@orange.fr, cliquez ici : Désabonnement


  

Madame, Monsieur,

On est en train de nous imposer, manu militari, la baisse de la vitesse à 80 km/h sur route ! 

Cette mesure sera appliquée dès cet été dans la moitié des départements, voire sur tout le territoire,  si nous n'arrivons pas à bloquer immédiatement le processus en étant des millions à nous y opposer.

Après avoir – en apparence - pris acte à l’automne 2013 de l'opposition farouche des Français à la baisse des limitations de vitesse (plus d'un million de personnes ont signé notre pétition en ligne), Manuels Valls annonçait le 21 janvier dernier qu'il voulait "expérimenter" le 80 km/h sur route "dans quelques départements".

Moins de 3 semaines plus tard, on découvre que le Conseil national de la sécurité routière (CNSR) va proposer au ministre de l'Intérieur de trancher entre deux options : soit une application du 80 km/h directement sur tout le territoire, soit dans la moitié des départements pour commencer. Et ce, dans les deux cas, dès le début de l’été.

Et ils osent appeler ça une "expérimentation" ?

De deux choses l'une :

Soit le ministre de l'Intérieur avait connaissance, dès le 21 janvier, de ces conditions "d'expérimentation" du 80 km/h sur route et il a sciemment menti aux Français en parlant de "quelques départements" pour éviter de dévisser davantage dans les sondages.

Soit le Conseil national de Sécurité routière cherche à passer en force en imposant ses choix aux Français… et au ministre de l'Intérieur.

Quoi qu'il en soit, il faut tout faire pour les empêcher d'imposer aux conducteurs un abaissement généralisé des limitations de vitesse en France,  une mesure purement idéologique, qui n'a aucun fondement en matière de sécurité routière et qui ne ferait que nous enfoncer encore un peu plus dans le marasme !

Vous pouvez agir de deux manières :

- Signez, si vous ne l'avez pas déjà fait, la pétition "Non à la baisse des limitations de vitesse".

- Transférez cet email à tous vos contacts pour décupler la mobilisation.

Nous devons, de toute urgence, être au moins deux millions à nous opposer à cette mesure stupide et néfaste.

Merci de votre aide. Sincèrement,

  

Christiane Bayard, Secrétaire générale

LIGUE DE DEFENSES DES CONDUCTEURS

Cliquez ici pour accéder à notre pétition.

Repost 0
Published by menant - dans Voirie
commenter cet article
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 07:46

Arrêt du tracé du Tour de Bourgogne sur le territoire de Monéteau : (extrait du compte-rendu du conseil municipal du 30 septembre 2013)

 

La Communauté de l’Auxerrois a intégré à son Schéma Directeur Cyclable la poursuite de la véloroute « le Tour  de Bourgogne » qui s’arrête aujourd’hui au Petit Vaux (commune de Champs sur Yonne). Elle demande au Conseil Municipal de valider la proposition de tracé qu’elle a identifié sur la Commune, de la limite avec Auxerre à celle avec Gurgy : 

Passage en rive gauche sur la route des Conches, traversée sur le pont Eiffel et poursuite en rive droite sur le chemin de halage. 

Cet itinéraire n’est pas compatible avec le flux de transit de la route des Conches, car les véhicules roulent trop vite et sont trop nombreux. Le choix de la rive gauche implique donc la mise en impasse de cette voie. 

L’alternative est le passage uniquement en rive droite. Cela impliquerait un aménagement beaucoup plus coûteux et une cohabitation avec les voitures.  

Des comptages ont été réalisés sur deux semaines en juin dernier pour connaître mieux les trafics qui sont :

- 1008 véhicules / jour en direction d’Auxerre et 1084 véhicules / jour en direction de Monéteau soit une moyenne de 2092 véhicules / jour sur la voie 

- Les excès de vitesse sont fréquents, la vitesse représentative de 85% des véhicules légers est de 71 km/h en direction d’Auxerre et de 62 km/h en direction de Monéteau (pour une vitesse limitée à 50km/h) 

- Il y a en moyenne 14 poids lourds sur la voie par jour 

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, a décidé la mise en impasse de la route des Conches par 15 voix POUR et 11 CONTRE.

M. le maire précise que ce projet ne sera pas réalisé à court terme. 

 

Commentaires de l'association : cette voie a un certain trafic, est-ce une bonne ou une mauvaise décision, où ce trafic se reportera t-il? ne peut-on remettre (enfin) en état le chemin des Chesnez? N'hésitez pas à vous exprimer sur le sujet.

Repost 0
Published by menant - dans Voirie
commenter cet article
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 05:49

Google+

Selon une enquête menée dans 23 communes françaises par le magazine Auto Plus, il s'avère qu'une bonne partie des ralentisseurs « examinés » sont illégaux car non conformes...

Un bilan plus qu'alarmant !

Selon les résultats de cette enquête, si les dispositions légales autorisent l'installation exclusive des ralentisseurs d'une hauteur de 10 cm (quelle que soit leur forme) dans les zones limitées à 30 km/h, certains mesurent aujourd'hui 17 cm !

Plus encore, bien qu'ils soient interdits dans les virages, les voies en pente, sur les routes desservies par les transports publics, nombreuses sont les communes qui ne semblent pas respecter ledit décret.

Parmi les ralentisseurs examinés par Auto Plus : « 18 % sont trop hauts, trop raides ou trop courts, 22% sont implantés au mauvais endroit et 32 % sont mal ou pas signalés du tout... Quant aux saillies d'attaque des dos d'âne, elles sont censées ne pas excéder 5mm, mais certaines dépassent les 30 mm ! » !

Pire encore, « un ralentisseur sans aucun panneau de pré-signalisation, sur une voie limitée à 70 km/h à la sortie de Charolles » dans le département de la Saône-et-Loire a été « découvert ». Et, il n'est sûrement pas le seul...

Et ce n'est pas tout !

Dans certaines communes, comme Moussy-le-Neuf, en Seine-et-Marne, on compte 1 ralentisseur pour 56 habitants.

Alors, s'il est (possible) de contester en justice la conformité d'un dos d'âne dans une commune concernée, il faut toutefois s'armer de patience et être prêt à débourser beaucoup de sous pour dénoncer les ralentisseurs...

Commentaire : Et à Monéteau ça donne quoi?

* Ceci est un article de Radins.com

 

 

Repost 0
Published by menant - dans Voirie
commenter cet article
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 07:40

Un petit rappel (toujours utile):



Tout propriétaire ayant de la végétation débordant sur le domaine public, est tenu de procéder régulièrement à l’élagage de sa haie, de façon à ce qu’elle ne dépasse pas.

L’article L.2212-1 du Code Général des Collectivités Territoriales stipule : « La police municipale a pour objet d’assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques. Elle comprend notamment :

  • 1°) Tout ce qui intéresse la sûreté et la commodité du passage dans les rues, quais, places et voies publiques,… »

 

 

Repost 0
Published by menant - dans Voirie
commenter cet article
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 20:37

 

routes-moneteau-001.jpg

 

routes-moneteau-002.jpgIl n'y a qu'à voir ces quelques photos pour voir son état déplorable. Il est devenu proprement incirculable. C'est proprement choquant car ce pourrait être une voie pratique pour les cyclistes notamment pour se rendre sur Auxerre.

Repost 0
Published by menant - dans Voirie
commenter cet article
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 06:20

Il semble que vous soyez toujours nombreux à être mécontents de la généralisation  (à outrance?°) de la priorité à droite dans Monéteau. Nous aimerions avoir vos avis sur la question. N'hésitez pas à nous interpeller sur le sujet, à nous faire part de vos remarques et à faire part de vos sentiments à la mairie.

 

Quand à notre position, nous vous rappelons l'article que nous avons mis dans notre journal de juin 2011 et que voici :

 

"Compte rendu du conseil municipal du 6 juin 2011 : la mairie souhaite mettre la priorité à droite pour toute la rue d'Auxerre. On ne peut pas être favorable à une telle mesure pour les raisons suivantes :
- le régime de priorité à droite n'est pas un outil pour remédier à des excès de vitesse, il y a d'autres dispositifs adaptés pour cela ;
- le régime de priorité à droite doit être adapté pour être vu réciproquement entre usagers des différentes routes ;
- la priorité à droite convient bien dans les zones où le trafic et la vitesse sont modérées (zone 30 principalement). Dans notre cas, le trafic est trop important ;
- un régime de priorité à droite non crédible risque d'être non respecté par certains sur cet axe important, ce qui peut générer des accidents graves ;
- tout ceci entraîne une diminution de la fluidité sur la voie principale, un accroissement de la pollution par l'augmentation des freinages, des réaccélérations, des bouchons.
A signaler, la responsabilité du gestionnaire de voirie et/ ou de l'autorité en charge de la police de la circulation peut-être mise en cause en cas d'accidents de la route.
La meilleure solution serait la déviation qui résoudrait largement les problèmes de circulation dans notre ville."

Repost 0
Published by menant - dans Voirie
commenter cet article
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 08:44

 

 

 

DSC06221.JPG

 

 

La priorité à droite a été instauré à cette sortie de parking, ce qui est contraire à toute réglementation! Il faut rétablir ici un stop en sortie de parking.

Repost 0
Published by menant - dans Voirie
commenter cet article
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 09:14

 

Information : 

Concernant la réglementation de la circulation sur les chemins ruraux, le Maire tient du code général des collectivités territoriales son pouvoir de réglementer la circulation à l’intérieur de l’agglomération en procédant par voie d’arrêté.

Par ailleurs, l’article R 161-10 du Code Rural précise :

« Dans le cadre des pouvoirs de police prévus à l’article L 161-5, le Maire peut, de manière temporaire ou permanente, interdire l’usage de tout ou partie du réseau des chemins ruraux aux catégories de véhicules et de matériels dont les caractéristiques sont incompatibles avec la constitution de ces chemins, et notamment avec la résistance et la largeur de la chaussée ou des ouvrages d’art ».

L’article L 161-5 dispose :

« l’autorité municipale est chargée de la police et de la conservation des chemins ruraux ».

Tenant compte de ce qui précède, le Maire a donc parfaitement le droit de limiter l’accès des chemins ruraux à certaines catégories de véhicules en prenant un arrêté lequel sera publié en mairie.

Par ailleurs, il conviendra de disposer à chaque entrée de la voie des panneaux spécifiques, et d’afficher également l’arrêté.

Repost 0
Published by menant - dans Voirie
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 08:31

Des travaux ont débuté avenue de la Seiglée au niveau des écoles Jean Jacques Rousseau et de la Commanderie. Ils conduiront à une diminution de la vitesse dans cette zone et donc à un  accroissement de la sécurité. C'était à l'origine une proposition de la liste "Osons le changement à Monéteau".

Repost 0
Published by menant - dans Voirie
commenter cet article