Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog mieuxvivreamoneteau par : M. MENANT
  •   le blog mieuxvivreamoneteau par : M. MENANT
  • : défendre la cadre de vie des Monestésiens
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

 

 

Nous sommes une association loi de 1901, créée en 1994 et qui a pour objet de défendre et d'améliorer le cadre de vie des habitants de Monéteau et communes rattachées. Cet objectif  sera  poursuivi dans tous les domaines où l'association décidera d'exercer son action.

- L'association est indépendante des partis et politiquement neutre.

- Nous ne recevons pas de subvention publique

Nous avons aussi comme but l'information et la défense des contribuables de notre commune, en accord avec les articles 14 et 15 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen :

- art. 14 : tous les citoyens ont le droit de constater par eux-mêmes ou par leurs représentants la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée.

- art. 15 : la société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration.

 

 

Articles Récents

9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 19:45

Jeudi 29 septembre de 17 à 19 h, les notaires de l'Yonne proposent des consultations gratuites et sans rendez-vous à la Chambre des notaires, 3 rue du Halage à Auxerre (03 86 94 20 84).

Le public pourra poser des questions sur tous les sujets du droit notarial : droit de la famille, droit immobilier, droit rural ...

Repost 0
Published by menant
commenter cet article
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 05:52

A partir du 1 er juillet 2016, il ne sera plus possible de payer les contraventions issus des radars ou PV électroniques, par timbre amende. Ils devront être payés sur Amendes.gouv.fr, par un timbre dématérialisé chez un buraliste agrée ou par courrier, avec un chèque au Trésor public joint au talon de paiement.

Repost 0
Published by menant
commenter cet article
6 août 2016 6 06 /08 /août /2016 05:41

La réforme des régions, dont le nombre est passé de 22 à 13 en France métropolitaine au 1 er janvier, a des répercussions sonnantes et trébuchantes, notamment pour les automobilistes Dans celle qui ont été redécoupées, le montant de la taxe régionale sur les certificats d'immatriculation (carte grise) augmente parfois fortement.

Exemple avec la fusion Bourgogne- Franche comté, les Francs-Comtois devront régler 42 % de plus (51 euros au lieu de 36), les tarifs ayant été alignés sur la Bourgogne!.Pas sur qu'ils apprécient!

Repost 0
Published by menant
commenter cet article
19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 17:50

Revenus, activités annexes...Vous pouvez désormais tout savoir sur les députés et sénateurs grâce à la base de données integritywatch.fr mise en ligne par l'ONG Transparency International.

L'objectif : informer les citoyens et détecter les possibles conflits d'intérêts des politiques. Selon le site, Olivier Dassault est l'élu touchant les plus forts revenus hors mandat, soit plus de 3,4 millions d'euros.

Repost 0
Published by menant
commenter cet article
27 juin 2016 1 27 /06 /juin /2016 09:21

Les sacs plastiques seront définitivement interdits aux caisses des supermarchés et commerces de proximité à parti du 1 er juillet 2016.

Repost 0
Published by menant
commenter cet article
5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 06:03

Si vous avez moins de 30 ans et que vous recherchez un logement à louer, à faible loyer et caution adaptée, les résidences jeunes de l'Yonne vous offrent des possibilités d'hébergement sur l'Auxerrois et notamment dans ses locaux situés 16 boulevard Vaulabelle à Auxerre.

Tel pour renseignements : 03 86 52 45 38

Repost 0
Published by menant
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 16:22

De Contribuables associés :

Contribuables Associés a décidé de lancer une grande enquête nationale sur la corruption.

Nous vous proposons ainsi de choisir quels doivent être, selon vous, les thèmes prioritaires de l’Observatoire de la Corruption.

Neuf thèmes sont à classer par ordre décroissant d’importance, avec la possibilité d’en ajouter un ou des autres dans le dixième champ du formulaire :

  • Absentéisme parlementaire
  • Conflits d’intérêts
  • Inéligibilité des élus condamnés
  • Enrichissement des élus
  • Financement des syndicats
  • Frais de mandat des parlementaires
  • Irresponsabilité des hauts fonctionnaires
  • Népotisme
  • Cumul des mandats et des rémunérations

Mode d’emploi :

  1. Allez sur notre site pour accéder à notre grande enquête nationale sur la corruption, puis lisez attentivement chaque proposition ;
  2. Indiquez vos priorités d’action pour l’Observatoire de la Corruption dans les mois à venir, en classant de 1 à 9 les propositions (1 étant l’action la plus importante à mener, et 9 la moins importante). Indiquez également vos suggestions d’enquêtes. Nous irons sur le terrain.

Les réponses seront compilées indépendamment de vos coordonnées. Elles nous permettront de définir les axes de travail prioritaires de l’Observatoire de la Corruption de Contribuables Associés.

D'avance, merci pour votre participation !


Eudes Baufreton
Délégué général

Repost 0
Published by menant
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 10:49

Information de Pollinis :

"Chère amie, cher ami,

La semaine dernière, les Sénateurs français ont décidé de céder aux sirènes de l'industrie agrochimique, en sabotant l'amendement voté par les députés qui interdisait – enfin ! - les pesticides néonicotinoïdes tueurs d'abeilles.

C'est une trahison sans précédent vis-à-vis de tous les citoyens, en France et en l'Europe, qui comptaient sur eux pour prendre une décision ferme, juste et responsable, permettant de sauver ce qu'il reste encore d'abeilles et de pollinisateurs, et qui aurait ouvert la voie vers un renouveau de l'agriculture, plus propre et plus durable.

Cet abandon de l'intérêt général au profit de l'intérêt particulier de quelques multinationales bien placées montre l'emprise des lobbies de ces puissantes firmes sur les institutions dirigeantes.

Mais il montre surtout le besoin pressant, pour les citoyens de toute l'Europe, de s'unir et s'organiser pour monter, eux aussi, un contre-lobby assez puissant pour se battre à armes égales avec l'agrochimie !

Aidez Pollinis à organiser ce contre-lobbying citoyen dès maintenant :

Il n'y a plus de temps à perdre :

Alors que les responsables politiques et institutionnels nous font aller d'espoirs en déconvenues, avec un faux moratoire sur les pesticides tueurs d'abeilles en Europe, puis une interdiction qui finalement n'aura pas lieu en France...

... les abeilles, elles, continuent de disparaître par millions !

Le dernier rapport du programme de surveillance des cheptels européens "Epilobee" est alarmant : les scientifiques s'inquiètent d'une trop forte mortalité des abeilles en Europe, et particulièrement en France et en Belgique.

Les études incriminant les pesticides néonicotinoïdes se multiplient. De nouvelles recherches commencent même à démontrer leur impact sur les sols agricoles, les organismes aquatiques, les poissons d'eau douce, les oiseaux, les mammifères – et potentiellement, sur la santé humaine !

Il n'y a aucune bonne raison pour nos responsables politiques de continuer à autoriser ces produits au détriment de notre environnement, notre santé et notre alimentation...

...si ce n'est pour céder aux pressions de lobbies très puissants, et sécuriser les milliards de profits de quelques multinationales agrochimiques.

C'est exactement ce qu'il s'est passé quand la Commission européenne a prétendu interdire les pesticides néonicotinoïdes tueurs d'abeilles en 2013. Et c'est ce qu'il vient de se passer, à nouveau, au Sénat en France.

L'espoir de millions de citoyens, des scientifiques, des associations, des apiculteurs et agriculteurs indépendants, de voir ce pays - bastion de l'agriculture industrielle ! -devenir le fer de lance de l'interdiction des tueurs d'abeilles en Europe et dans le monde, a été anéanti par le lobbying intensif de puissants représentants d'intérêts qui défendent l'agrochimie.

On ne va pas en rester là.

La prochaine étape indispensable pour se débarrasser de ces pesticides destructeurs pour les abeilles et la nature, c'est de rassembler nos forces en un mouvement citoyen, solide et organisé, assez puissant pour contrer les lobbies partout où ils veulent imposer leur loi au détriment de l'intérêt général.

Pour faire face aux lobbies de façon vraiment efficace, nous devons apprendre à nous battre avec leurs propres armes – et continuer d'utiliser les nôtres, qui nous ont déjà permis de rassembler plus d'un million de citoyens à travers toute l'Europe !

Voici le plan de bataille que POLLINIS veut mettre en place cette année, avec votre aide :

*** surveillance des instances d'homologation des pesticides : comme nous l'avons fait avec le Sulfoxaflor l'été dernier – ce pesticide nouvelle génération nocif pour les abeilles que l'agrochimie voulait imposer en catimini, avec la complaisance de l'UE - nous devons être en veille permanente pour déjouer, dénoncer et tuer dans l'œuf toute tentative de l'industrie d'imposer de nouvelles molécules nocives pour les abeilles, la nature ou la santé ;

*** faire travailler des scientifiques indépendants pour faire des études alternatives sur les produits phytosanitaires, déjà ou bientôt autorisés, pour donner un autre son de cloche aux autorités sanitaires lorsqu'elles évaluent la dangerosité d'une nouvelle substance que les études financées par l'agrochimie elle-même !

*** agrandir notre cellule de contre-lobbying, à Bruxelles, au plus près des institutions, pour surveiller les mouvements des lobbies, et exercer une influence citoyenne permanente sur les décideurs politiques et les technocrates européens ;

*** maintenir la pression sur les élus, européens et nationaux, pour leur rappeler sans cesse qui sont leurs électeurs : ils tirent leur légitimité et leur mandat des citoyens qu'ils sont censés représenter, et nous devons faire en sorte qu'ils ne l'oublient pas un seul instant ;

*** utiliser tous les recours juridiques et institutionnels possibles en faisant travailler des juristes, des avocats et des experts pour faire valoir le droit des citoyens à protéger leur environnement, leur santé et leur alimentation face aux attaques à répétition de l'industrie ;

*** diffuser massivement l'information pour dénoncer de nouveaux scandales, révéler les manœuvres des lobbies sur les institutions, alerter les médias et les citoyens de toute l'Europe sur les menaces imminentes qui pèsent sur leur santé ou leur sécurité alimentaire ;

*** remobiliser, encore et encore, les citoyens de toute l'Europe, à chaque nouvelle attaque des lobbies sur les abeilles, l'environnement ou notre alimentation, pour contrer par notre nombre leur influence achetée à coups de milliards.

C'est un plan ambitieux mais nécessaire pour contrer la mainmise des lobbies sur les décisions européennes et sur notre mode de vie.

C'est le seul moyen de s'assurer que les centaines de milliers de signatures à nos pétitions contre les tueurs d'abeilles seront vraiment entendues des institutions, et feront véritablement pencher la balance du côté des citoyens et de l'intérêt général.

Un citoyen seul ne peut pas accomplir tout ce travail. Mais tous ensemble, c'est possible !

C'est pour ça que je veux vous proposer aujourd'hui de rejoindre les 17.000 donateurs de POLLINIS – ceux grâce à qui notre combat avance au quotidien.

C'est grâce à nos donateurs, et uniquement grâce à eux, que l'équipe de POLLINIS peut mener ses actions au jour le jour, à Paris et à Bruxelles. Sans eux, nous n'aurions jamais pu :

- fédérer plus d'un million de personnes derrière notre pétition #StopNeonics pour faire interdire ces pesticides tueurs d'abeilles en Europe ;

- faire éclater le scandale de la directive Secrets d'affaires, qui permet à l'industrie de cacher ses petites combines, et bafoue le droit le plus élémentaire des citoyens à l'information sur ce qu'ils consomment au quotidien ;

- interpeller, rien que ces derniers mois, 577 députés puis 348 sénateurs, 747 membres du parlement européen, 27 Présidents et chefs de gouvernement, faire déposer deux amendements, obtenir l'engagement écrit de 30 eurodéputés contre les tueurs d'abeilles, organiser une conférence scientifique sur l'abeille locale, rencontrer xx fonctionnaires ministériels, passer dans une dizaine de journaux (le Figaro, Sciences et Avenir...)...

Nous avons déjà gagné beaucoup de terrain en quatre ans de bataille. Mais pour permettre à l'équipe de POLLINIS de continuer tout ce travail, et surtout, de commencer sans tarder le plan d'action que je vous ai détaillé pour contrecarrer les lobbies à Bruxelles, nous devons étoffer nos rangs.

C'est pour cela que je fais appel à vous aujourd'hui : voulez-vous, par votre don, rejoindre les rangs de POLLINIS, et faire partie des membres engagés qui permettent à l'association de mener le combat au quotidien ?

Il n'y a pas de minimum de contribution : vous pouvez donner 15 euros, 30 euros, 50 euros, 100 euros, 200 euros... La plupart du temps, les gens qui rejoignent l'association donnent 35 euros.

Mais quel que soit le montant de votre don, sachez qu'il sera une aide précieuse pour POLLINIS et son équipe pour mener les actions nécessaires à l'organisation d'un véritable contre-lobby citoyen, solide et efficace, pour faire barrage aux les attaques de l'industrie agrochimique sur nos droits et notre mode de vie.

Sur qui d'autre pourrions-nous compter pour bâtir ce contre-pouvoir, si ce n'est sur des citoyens engagés, comme vous, déterminés à ne pas laisser sacrifier impunément leur santé et leur alimentation pour faire fructifier les profits de quelques grandes multinationales agrochimiques ?

J'attends avec impatience votre réponse.

Toute l'équipe se joint à moi pour vous remercier par avance pour votre soutien dans ce combat que nous menons depuis bientôt quatre ans, pour protéger les abeilles et la nature, et aller vers une agriculture pérenne, respectueuse des pollinisateurs et de la terre dont elle dépend.

Bien cordialement,

Nicolas Laarman

Délégué général"

Repost 0
Published by menant
commenter cet article
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 08:29

Cher ami conducteur,

Depuis bientôt deux semaines, les députés sont bombardés de messages d'électeurs en colère contre les nouveaux radars "invisibles"…

… ces voitures-radars, confiées à des sociétés privées pour les faire tourner au maximum, infiltrées dans la circulation pour traquer sournoisement le moindre de nos petits dépassements de vitesse.

Certains députés ont reçu jusqu'à 600 messages "Non à la généralisation des radars invisibles" en quelques jours !

Les premiers résultats n'ont pas tardé :

- déjà plus de 100 députés vous ont répondu (voir ici)
- Plusieurs ont relayé nos arguments au ministre de l'Intérieur
- et un député a posé une question écrite au gouvernement sur la voitures-radars et sur le climat de peur qu'elles instaurent sur les routes (lire ici)

Je sais que vous avez envoyé votre pétition à votre député. C'est pourquoi je tenais à vous remercier et à vous informer de ces premiers résultats très encourageants.

Mais je voulais aussi vous redonner le lien vers notre pétition "Non à la généralisation des radars invisibles" :

http://info.liguedesconducteurs.org/radars-invisibles

et vous demander de prendre deux minutes pour l'envoyer par mail ou sur les réseaux sociaux à un maximum de vos contacts.

Si vous l'avez déjà fait, n'hésitez pas à faire une piqûre de rappel : beaucoup de gens n'ouvrent pas tous leurs emails ou ne voient pas tout ce qui se passe sur Facebook !

C'est très important pour maintenir les députés sous pression. Et pour atteindre deux objectifs :

1/ Avec les premières salves de pétitions, les députés ne peuvent plus feindre d'ignorer la colère des Français. Et avec les prochaines, nous devons leur faire comprendre que leurs électeurs ne lâcheront pas le morceau.

2/ A chaque nouvelle salve de pétitions, l'association reçoit de nouvelles réponses de députés qui ont pris le temps de se pencher sérieusement sur la question, et dont certains prennent fermement position contre les dérives honteuses de la politique de sécurité routière.
Avec les prochaines salves de pétitions, nous allons renforcer ce petit "noyau dur" de parlementaires prêts à s'investir pour défendre les conducteurs.

Ensemble, et avec tous les députés qui en ont le courage, nous lutterons sans relâche pour stopper cette débauche de technologies répressives déployées par le gouvernement et les fabricants de radars, et ces méthodes de plus en plus sournoises employées pour surveiller les citoyens et les punir pour des fautes qui n'en sont pas.

D'avance un grand merci de mobiliser un maximum de gens autour de vous !

Très cordialement,

Christiane Bayard
Secrétaire générale

Pétition à faire signer au maximum :

http://info.liguedesconducteurs.org/radars-invisibles

Repost 0
Published by menant
commenter cet article
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 05:19

EXPORTATIONS VERS LA TURQUIE : CRUELLES ET ILLÉGALES

La France est le 1er exportateur européen d’animaux vers la Turquie. Pourtant, une enquête menée sur cinq ans révèle les terribles conditions de transport de ces animaux, en violation de la réglementation européenne. Demandez la fin de ce commerce cruel.

Une enquête exceptionnelle

Pendant cinq ans, nos partenaires Tierschutzbund Zurich, Animal Welfare Foundation et Eyes on animals ont inspecté à la frontière turque plus de 350 camions bondés, transportant des bovins et des ovins élevés en Europe et destinés à être abattus, engraissés ou utilisés pour la reproduction en Turquie. Le résultat de l’enquête est alarmant : 89% des camions transportant des animaux français étaient en infraction à la législation européenne.

Des souffrances intolérables

Le constat est sans appel et les images révèlent une souffrance que l’on peine à envisager.

  • Les camions, avec les animaux à bord, restent bloqués à la frontière pendant des jours, voire plus d’une semaine, en plein soleil et sous des températures souvent caniculaires.
  • Les véhicules sont souvent mal équipés, provoquant des blessures ou rendant impossible pour les employés de fournir de l’eau en quantité suffisante aux animaux.
  • Les animaux, déjà éprouvés par le manque d’espace et la chaleur, souffrent de la faim et de la soif et de l’accumulation des excréments, si bien qu’ils sont parfois forcés de les manger.
  • Beaucoup d’animaux sont malades et certains meurent avant de passer la frontière, dans les pires souffrances. Leurs corps ne sont souvent même pas retirés des camions.
  • Finalement, épuisés ou blessés, ils sont parfois frappés, trainés par les pattes…

Des violations autorisées par nos représentants

Ces conditions de transport sont illégales au regard de la législation européenne. Les autorités françaises et européennes sont au courant de ces problèmes, mais ne font rien. Pire, la France continue d’approuver ces exportations et souhaite même les renforcer.

Merci d’écrire au Ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll pour lui demander de faire cesser les exportations d’animaux vivants vers la Turquie.

Repost 0
Published by menant
commenter cet article